Questions / Réponses : Origines des Témoins de Jéhovah

 

 

Laurie L., le  27 avril 2005

 

C'est par hasard en surfant sur le net que je suis tombé sur les quelques pages de votre thèse soutenue en 2001 (sur les Témoins de Jéhovah, pour un christianisme original). Pages non publiées, d'après ce que j'ai compris. Dans ces quelques lignes vous parlez de mon grand-père et de mon père, en fait plutôt indirectement, en interrogeant un membre du MMIL [Mouvement Missionnaire Intérieur Laïque].

  

Je me présente, je m'appelle Laurie L., (…) je suis professeur d'histoire- géographie, mais je n'appartiens pas au MMIL, cependant je garde des liens, des contacts avec le Mouvement.

 

Mon grand-père Élie Larvent est un des membres fondateurs du Mouvement, ainsi que mon grand-oncle Joseph Lefèvre (pendant très longtemps représentant du MMIL en France). Ces quelques personnes sont à l'origine de "schisme" de 1922, après s'être rendus compte des erreurs du juge Rutherford, qui n'était plus  en conformité avec les écrits de Russell (cf le fameux volume 7). De plus, mon grand-père maternel (cette fois-ci) a été le principal traducteur des ouvrages du Pasteur Russell, qui l'a d'ailleurs rencontré lors de sa visite à Denain, au début du siècle dernier, et du Pasteur Johnson, sans oublier les écrits du pasteur Jolly. Tout ça pour vous dire que votre thèse, que je n'ai pas encore lue, mais que je vais m'empresser de me procurer, m'intéresse doublement (en tant qu"'historien " et intéressé  aux religions et en tant que fils et petit fils de membres actifs du MMIL).

 

Cependant, il est vrai que je n'arrive toujours pas à comprendre les Témoins de Jéhovah dans cette obstination à voir dans le Pasteur Russell,  le fondateur de leur Société !? Sachant que leur mouvement, comme vous le montrez date de 1931 bien après la mort de Russell. Même s'ils ont gardé que l'âme est mortelle, l'antitrinité plus quelques petites choses, qui pourraient montrer une origine russelliste, ils en ont oublié l'essentiel à savoir que tous seront sauvés ( musulmans, catholiques, athées... ) et non pas seulement une catégorie de personnes à savoir les Témoins de Jéhovah !? De plus, l'organisation de leur mouvement ne correspond à rien de ce qui était fait du temps de Russell. J'allais oublié l'essentiel, qui est pourtant très révélateur (sous entendue en filigrane dans vos quelques pages d'internet) qu'à partir de 1929, les futurs Témoins de Jéhovah abandonnèrent la publication des 6 volumes d'études dans les écritures de Russell !!!??? Le MMIL étant le seul Mouvement qui publie encore les volumes, dans leur intégralité, sans oublier comme vous l'écrivez d'autres écrits du Pasteur à des prix très modiques. Aujourd'hui, il n'est pas rare de croiser des Témoins de Jéhovah qui n'ont jamais entendus parlé de Russell ou plus souvent n’ont jamais lus une ligne de ce dernier ! D'ailleurs la Société des Témoins de Jéhovah voit  d'un très mauvais œil leur lecture. Troublant non ?

 

 Peut-être en parlez-vous dans votre livre ( encore une fois je ne l'ai pas lu, mais ça ne saurait tarder), ou tout simplement ça ne fait pas partie de votre problématique. Dans ce cas, comme vous le remarquez dans votre introduction (l'absence d'ouvrages sérieux sur les Témoins de Jéhovah, fait en tout objectivité) qu'attendez-vous pour  démontrer les différences entre les points doctrinaux du  Pasteur Russell et ceux de la Société des Témoins de Jéhovah, sachant que le travail sera difficile, car quelques points de vérités par rapport au message de Russell sont noyés dans de nombreuses erreurs (souvenez-vous des tracts distribués en 1921/22 intitulé : "plusieurs millions de gens actuellement vivants ne mourront jamais", tract diffusé par la Tour de garde, ce tract a mis la puce à l'oreille à de nombreux membres, qui ont  compris que la Tour de garde faisait des erreurs de chronologie et s'éloignait du message de Russell, d'où le schisme). Peut-être dans une publication ultérieure ?

 

En attendant bonne continuation.

Laurie L.

 

 

Réponse à Laurie L.

  

Cher Collègue,

J’ai beaucoup de respect pour les membres de votre famille qui ont voulu poursuivre l’œuvre du pasteur Russell. Je pense que Charles Russell était l’un des derniers ‘réveillés’ américains. Il n’a pas eu pleinement la reconnaissance qu’il méritait dans ce grand mouvement de réveil religieux du XIXème siècle. Charles Russell a été très attaqué à son époque, souvent d’une façon particulièrement injuste. Ses détracteurs religieux ont régulièrement utilisé une certaine presse à scandale pour le salir. Son oeuvre religieuse est pourtant toujours vivante aujourd’hui.

 

Je crois que votre grand-père et votre grand-oncle avaient raison quant au fond de leur contestation contre Joseph Rutherford. J’ai étudié en détails leur déclaration de 1922. En effet, Joseph Rutherford, soucieux de ‘désenclaver’ son mouvement groupé autour de la personne de son fondateur a voulu transférer le charisme du pasteur sur ‘La Société’ biblique Watch Tower (je travaille d’ailleurs précisément sur ce point en ce moment) donnant à la Société biblique du Pasteur un pouvoir exorbitant, alors qu’elle n’était et n’est toujours qu’un simple instrument à caractère juridique. D’ailleurs, les Témoins de Jéhovah ont fini par reconnaître de facto 60 ans plus tard que le point de vue de votre grand-père et de votre grand oncle était juste. Je dirais que le virage s’est fait récemment, après la mort du dernier grand président de la charismatique société fondée par le Pasteur.

 

Maintenant, je dois constater certains points factuels : Joseph Rutherford n’a pas ‘volé’ son élection à la présidence de la Société biblique fondée par Charles Russell. Il a été régulièrement élu par les membres de l’assemblée générale annuelle. On pourra toujours épiloguer sur le fait que le juge Rutherford a utilisé une méthode légale pour écarter par exemple Paul Johnson. Mais, le résultat est là : Joseph Rutherford a bien été élu légalement à la tête de la Société biblique la Tour de Garde. Qu’il ait changé l’orientation de l’organisation fondée par le pasteur Russell, c’est exact aussi. D'ailleurs, les présidents suivants de la Watch Tower ont eux aussi  donné différentes orientations à cette même société biblique.

  

D’accord aussi sur le fait que Joseph Rutheford a été celui qui a proposé le changement de nom des Etudiants de la Bible en celui de Témoins de Jéhovah (1931), mais là encore, toutes les assemblées locales du monde entier ont accepté formellement ce nouveau nom.  Ce changement de nom ne marque pas la fondation d’un nouveau mouvement et je soutiens que les Etudiants de la Bible des années 1870 sont les Témoins de Jéhovah d’aujourd’hui (ce qui n’exclut pas que d’autres peuvent revendiquer le même héritage). Pourquoi ? Entre autres raisons que je ne peux pas développer ici et maintenant, parce que la filiation entre les différents présidents de la Société Watch Tower n’a pas été rompue. Charles Russell n’était pas hostile à Joseph Rutherford qui lui était un collaborateur précieux au plan juridique. Nathan Knorr, le troisième président de la Watch Tower a travaillé au coté de Joseph Rutherford, quant au dernier ‘grand président’ de la Watch Tower Frédérik Franz  il avait connu et collaboré avec les trois premiers. Dès lors, il apparaît comme logique que les Témoins de Jéhovah considèrent Charles Russell, fondateur de la Tour de Garde, comme étant le fondateur de leur mouvement.

 

J’ai pu constaté que les Témoins de Jéhovah ont beaucoup de respect pour le Pasteur Russell et reconnaissent son action décisive dans la recherche d’une vérité biblique. Que les ouvrages du pasteur ne soient plus publiés par la Watch Tower, c’est tout à fait exact mais de là à dire que la plupart des Témoins de Jéhovah ne connaissent pas leur pasteur fondateur, non. Les Témoins ont beaucoup publié sur leur histoire et dans ce cadre ils n’omettent jamais de parler avec beaucoup d’affection du Pasteur Russell. Dire que ‘la Société des Témoins de Jéhovah voit  d'un très mauvais œil la lecture’ des livres de Charles Russell, je ne le pense pas. Je n’ai personnellement rien lu ou entendu à ce sujet dans le cadre de mes recherches sur la question.

 

En ce qui me concerne, je tiens à remercier personnellement le Mouvement Missionnaire Intérieur Laïque - MMIL dont j’ai rencontré l’un des représentants dans le cadre de mes recherches sur l’unitarisme, pour la poursuite de la publication des tomes de l’œuvre de Charles Russell. J’ai pu ainsi obtenir ces ouvrages et les étudier. Il faut signaler que le MMIL publie ces livres en fac-similé ce qui est un plus non négligeable et, comme vous le faites justement remarquer, à un prix couvrant tout juste les frais de reproduction.

 

Je ne partage pas votre point de vue selon lequel les Témoins de Jéhovah n’auraient gardé que des miettes de l’enseignement de Charles Russell. Je dirais même qu’ils en ont gardé l’essentiel : la mortalité de l’âme, le rejet de la Trinité pour l’unitarisme (un Dieu un non trin) sont des croyances fondamentales du christianisme Russellien. D’ailleurs, la croyance en un Dieu un a attiré beaucoup de souffrances à tous les chrétiens qui l’ont professée (comme Michel Servet brûlé vif par Calvin en 1553 pour avoir soutenu ce point de vue). Charles Russell lui-même a été très attaqué sur ce point doctrinal clé. Jusqu’à ce jour, le fait que les Témoins de Jéhovah soutiennent ce point de théologie unitarien leur attirent le rejet par les grandes confessions chrétiennes qualifiant le dogme de la Trinité comme la caractéristique la plus importante du christianisme au point de rejeter les Témoins de Jéhovah comme ‘hérétiques’ (le mot grec rendu par ‘secte’ dérive du mot ‘hérésie’).

 

Sur l’abandon de la notion de ‘salut universel’ par les Témoins de Jéhovah, je ne partage votre point de vue qu’en partie. En effet, ils ne disent pas que seuls les Témoins de Jéhovah seront sauvés. J’ai épluché leurs publications sur ce sujet. Ils disent par exemple que des milliards de personnes seront ressuscitées et auront la chance de vivre éternellement dans le monde nouveau qu’ils prêchent, à savoir la planète Terre mais retransformée en un paradis après la bataille d’Harmaguédon, la guerre de Dieu contre les humains qui s’opposent au royaume de son fils Jésus-Christ.

 

Maintenant, quand vous dites que ‘l’organisation de leur mouvement ne correspond à rien de ce qui était fait du temps de Russell’, j’aurais été parfaitement d’accord avec vous après les changements opérés par Joseph Rutherford. Mais je suis moins d’accord avec vous aujourd’hui. En effet, le Pasteur avait fait en sorte que des ‘anciens’ (grec presbuteroï) dirigent les ecclésia (assemblées ou congrégations locales) conformément par ailleurs au modèle du christianisme primitif. Dans les années 1970, les Témoins de Jéhovah ont pris conscience qu’ils s’étaient éloignés de ce modèle alors qu’ils revendiquaient et revendiquent toujours de calquer le christianisme tel qu’il avait été fondé par Jésus-Christ et les apôtres. Depuis, des ‘anciens’ dirigent de nouveau leurs congrégations locales.

 

Pour conclure cette réponse succincte, mais vous pourrez trouver d’autres explications dans mon livre, je dirais que le Mouvement Missionnaire Intérieur Laïque et les Témoins de Jéhovah ainsi que d’autres groupements religieux minoritaires, sont tous membres de la même famille chrétienne unitarienne. Reconnaître ce point qui me semble fondamental, peut permettre au moins une compréhension mutuelle et de s’inscrire dans l’esprit de tolérance et de bienveillance du Pasteur Charles Russell.

 

Bien à vous,

Ph. B.

    

Référence universitaire pour citer cet article :

- Barbey Ph., Le pasteur Charles Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah et inspirateur d'autres mouvements chrétiens unitariens, Focus sociologique, consulté le [date], http://barbey.jimdo.com/questions-r%C3%A9ponses/russellisme/.




Articles & ouvrages

http://barbeyphilippe.jimdo.com

 

Site de thèse

http://philippebarbey.jimdo.com/

 

English website

http://philbarbey.jimdo.com  

 

Société des Amis des Sciences Religieuses

Observatoire Européen des Religions et de la Laïcité


visites depuis le 06/04/2014

65.270 visites cumulées de

FOCUS SOCIOLOGIQUE

au 26/02/2016

Recherche    43.080

Articles          16.470

Thèse              4.020

English site     1.700