Les Témoins de Jéhovah dans le monde

 Etat des lieux janvier 2017 

 

Les Témoins de Jéhovah sont présents dans tous les pays du monde. Leur dernier rapport mondial donne les chiffres suivants : 240 pays et territoires, 20.085.142 fidèles (assistants au Mémorial) dont 8.340.847 fidèles militants (proclamateurs), 89 bureaux nationaux ou internationaux, 119.485 assemblées locales (congrégations) et un accroissement de 1,8 % sur l'année précédente (264.535 personnes sont devenus Témoins de Jéhovah en se faisant baptiser dans cette confession entre septembre 2015 et août 2016).

 

Continents

Nombre de pays et territoires

Population

Nombre d'habitants

Nombre de fidèles militants et sympathisants*

Proportion

Fidèle/habitants

Amérique

57

998.254.087

8.507.760

1/117

Afrique

58

1.109.511.431

5.628.007

1/197

Océanie

29

40.642.855

164.375

1/247

Europe

47

744.482.011

2.445.411

1/304

Asie

49

4.464.374.770

1.500.261

1/2975

MONDE

240

7.357.265.154

18.456.111

1/398

*sommes des militants (proclamateurs) et de ceux qui  étudient la Bible avec eux.

Source :  Annuaire des Témoins de Jéhovah 2017, pp. 48, 54, 58, 61,177.

 

Dans un contexte de recomposition religieuse généralisée ou plutôt, devrait-on dire, de décomposition religieuse chrétienne, dans les pays développés, le christianisme jéhovéen, en plus d’un siècle, s’est fait une place. Les Témoins de Jéhovah sont particulièrement nombreux aujourd’hui en Europe, en Amérique du Nord et en Asie de l’Est, surtout au Japon, en Corée du Sud et aux Philippines.

 

Les Etats-Unis et les pays anglo-saxons restent la valeur sûre de la foi jéhovéenne.[1] Les USA et le Canada représentent à eux seuls environ 1.346.600 proclamateurs, soit 18,3 % des effectifs au plan mondial.  Mais, les Européens les ont maintenant dépassés.

 

Les pays européens sont majoritairement chrétiens, principalement catholiques romains au Centre et au Sud, protestants au Nord et à l’Ouest, catholiques orthodoxes à l’Est. Avec 1.611.290 proclamateurs (21,9 % de l'effectif mondial), l'Europe reste un foyer jéhovéen majeur au plan mondial et compte aujourd’hui davantage de proclamateurs que dans le foyer historique des Témoins de Jéhovah en Amérique du Nord, même si la proportion des Témoins de Jéhovah étasuniens reste supérieure à celle des Témoins de Jéhovah de l’Europe.

 

Sans conteste, l’Amérique latine est aujourd’hui le foyer d’expansion des Témoins de Jéhovah au niveau mondial et le nombre d’études bibliques ainsi que le nombre d’assistants au Mémorial laissent entrevoir un accroissement très important dans l’avenir. L’exemple du Mexique (2.262.646 fidèles), de l’Argentine (309.964) et du Brésil (1.799.512) est intéressant à analyser quant aux ressources que trouvent les proclamateurs jéhovéens pour monter à l’assaut de ces bastions catholiques tout en faisant face à la concurrence évangélique, dans des pays à régimes très différents en ce qui concerne les rapports entre l’Etat et les religions.

 

Dans le continent asiatique, immense et bigarré sur le plan religieux, les Témoins de Jéhovah déploient leur charisme d’évangélisation dans un milieu non-chrétien avec un certain succès en Asie de l’Est. Néanmoins, leur implantation est très irrégulière dans la partie orientale de ce grand continent. Les Témoins de Jéhovah se heurtent à des mentalités très différentes de celle de l’Amérique du Nord ou de l’Europe. Le poids des traditions familiales et sociétales est très lourd. La culture religieuse est diverse et marquée principalement par le Bouddhisme et le Shintoïsme. Avec 523.366 proclamateurs au Japon (214.173), en Corée du Sud (99.962) et aux Philippines (209.131), l’Asie de l’Est représente 6,3 % des proclamateurs du monde. Mais, en Chine et en Inde, le scénario a été très différent et l’implantation jéhovéenne dans ces territoires comptant plus de 2,5 milliards d’habitants, a quasiment échoué.

 

L’Inde est le pays de la diversité y compris religieuse. Dans ce sous-continent, la diversité touche la nourriture, les coutumes, les langues et les religions. On y trouve des hindous, des musulmans, des parsis, des jaïns, des sikhs et des bouddhistes, ainsi que des catholiques, des protestants et 124.547 fidèles Témoins de Jéhovah.

 

En Chine, pays le plus peuplé de la terre, la majorité de la population est traditionnellement bouddhiste et confucianiste. Le culte des ancêtres prend une place très importante dans la vie familiale des Chinois. Le système clanique est très présent. Les proclamateurs Témoins de Jéhovah se sont largement buttés à ces obstacles culturels asiatiques quasi insurmontables. En outre, le régime communiste a enrayé toute progression religieuse possible par une répression systématique. Si la Chine devait peu à peu donner à ses ressortissants la liberté de conscience et de religion, il serait intéressant de voir quelle progression connaîtrait les Témoins de Jéhovah Chinois. En effet, dans les pays d’immigration, les Témoins de Jéhovah obtiennent de bons résultats dans les communautés étrangères y compris chinoises, y compris de culture musulmane.[2]

 

La résistance acharnée de l'Islam aux Témoins de Jéhovah

 

Au Proche et au Moyen Orient, en Asie centrale, en Asie du Sud-Est, en Afrique du Nord et en Afrique saharienne, l’Islam est installé ou gagne du terrain (Il existe cependant quelques exceptions : Israël, le Liban, les pays du Caucase). Dans ces pays du Sud à majorité islamique dans lesquels l’intolérance religieuse règne, la pénétration jéhovéenne est quasiment enrayée. De fait, les Témoins de Jéhovah sont peu présents dans les pays où l’Islam domine. Ils n’ont pas pu y exprimer leur charisme chrétien d’évangélisation faute de la liberté pour le faire. Ces pays islamiques supportent peu la concurrence, aussi minime soit-elle. La chape de la charï’a est parfois insurmontable. Pour la plupart des pays arabes du Proche-Orient, les chiffres sont tout simplement indisponibles comme pour l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats Arabes unis, l’Iran, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, Oman, le Qatar, la Syrie (ou la guerre civile fait rage) ou encore le Yémen.

 

En Asie centrale, des pays comme l’Afghanistan, l’Ouzbékistan ou le Turkménistan ont recours à la violence pour faire taire les prédicateurs jéhovéens. En Ouzbékistan, entre 2003 et 2006, plus de 1.100 Témoins de Jéhovah ont été arrêtés, condamnés à des amendes ou à la prison. En 2005 et en 2006, les autorités ont attendu le Mémorial pour passer à l’attaque. Des policiers sont arrivés par autocar entier, matraque au poing, ont arrêté tout le monde et ont battu quelques assistants très sévèrement. On décomptait à ce moment-là plus de 800 agressions.[3]

 

Le groupe de guérilleros musulmans, Abu Sayyaf, a décapité deux Témoins de Jéhovah aux Philippines (584.685 fidèles Témoins de Jéhovah) en 2002 [4]. Il s’agissait de Leonil Monti et de Lewil Bantolo. Ils avaient auparavant été enlevés à Patikul, sur l’île de Jolo, avec quatre autres de leurs coreligionnaires. Avec l’une des deux têtes retrouvées, les terroristes avaient laissé ce message : « Ceux qui ne croient pas en Allah subiront le même sort. »[5] Les quatre autres otages, des femmes, n’ont jamais été rendus.

 

Si les Témoins de Jéhovah sont l’objet de mauvais traitements et de tortures dans un certain nombre de pays intégristes musulmans, d’autres pays musulmans, comme la Turquie (2.829 proclamateurs), choisissent une autre voie. En 1937, la laïcité a été inscrite dans la Constitution turque. Depuis plus de 80 ans, la Turquie est entrée dans un processus de laïcisation. Pourtant, la Turquie ne reconnaît pas de statut d’objecteur de conscience. En conséquence, les jeunes Témoins de Jéhovah Turcs sont envoyés en prison trois à quatre fois chaque année jusqu’à ce qu’ils aient atteint l’âge limite d’appel. En 2004, Yunus Erçep a introduit une requête auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. En octobre 2005, les autorités militaires turques le condamnent à 12 mois de prison. Il est libéré au bout de cinq mois mais est aussitôt rappelé et condamné à une amende. Mais la situation des Témoins de Jéhovah Turcs est cependant un peu moins pénible que celle des Témoins de Jéhovah d’Afrique musulmane.

 

En 1970, alors qu’une vingtaine de proclamateurs sont expulsés, il en reste 74 en Algérie, 23 ans plus tard, ils sont 82. En Tunisie, on compte 34 proclamateurs en 1970, 33 en 1993. Dans ces pays du Maghreb, les Témoins de Jéhovah sont étroitement surveillés. Le Maroc les interdit en 1973 et les Témoins de Jéhovah Européens sont expulsés.

 

Les missionnaires jéhovéens sont expulsés du Mali en septembre 1965. En 1973, il y  a 7 Témoins de Jéhovah actifs dans ce pays, en 1975, 23, en 1977, 32, 214 en 2006, 322 en 2016. En décembre 1991, les Témoins de Jéhovah sont reconnus officiellement au Niger (292 proclamateurs) mais leur présence reste très faible. Au Tchad (769 proclamateurs), le nord du pays est à majorité musulmane et le sud est catholique, protestant ou animiste. Les autorités pratiquent une politique de liberté religieuse, et les quelques centaines de Témoins de Jéhovah Tchadiens se réunissent librement (4.659 au mémorial).

 

En Érythrée, les Témoins de Jéhovah se sont vus retirer leur citoyenneté par décret présidentiel en 1994. Il est dangereux d’assister au culte jéhovéen et de prêcher. Des congrégations complètes sont parfois arrêtées. Plusieurs dizaines de prédicateurs jéhovéens croupissent en prison. Certains sont incarcérés depuis 1994, soit depuis plus de 22 ans.

 

Au Soudan, le Nord est en majorité musulman, le Sud est animiste et chrétien. Les Témoins de Jéhovah n’ont jamais pu s’y faire enregistrer légalement. En 1970, il y a 54 proclamateurs qui prêchent dans l’illégalité et qui sont parfois persécutés. Dans ces années, dans le nord du pays, certains d’entre eux sont accusés de Sionisme et sont arrêtés. Les proclamateurs commencent à prêcher dans le Sud chrétien et obtiennent de meilleurs résultats. En 1974, leur nombre a doublé pour atteindre une centaine. Mais le pays s’enfonce progressivement dans la guérilla et dans la pénurie. Cependant, les proclamateurs Soudanais persistent à prêcher leur foi même dans ce contexte très éprouvant. Ils passent la barre des 300 en 1987, 1.000 personnes assistent au Mémorial, et deux congrégations sont formées, l’une à Omdurman, l’autre à Port-Soudan. Les fondamentalistes musulmans imposent la Shari'a en 1983 et les activités des Témoins de Jéhovah sont de plus en plus surveillées. Une sécheresse terrible s’installe et la guerre civile reprend au profit des forces islamistes. Cependant, en 1990, une province du Sud reconnaît officiellement les Témoins de Jéhovah et les forces musulmanes s’assouplissent envers eux. Presque 6.000 personnes assistent au Mémorial en 2006. Il y a actuellement 2.485 fidèles dont 624 actifs au Soudan (Nord) et 5.042 fidèles dont 1.232 actifs au Soudan du Sud.

  

Au plan mondial, on constate que partout où les gouvernements construisent un véritable respect des droits de pratiquer librement la religion de son choix et admettent l’objection de conscience en matière politique, militaire et médicale, les Témoins de Jéhovah progressent. Dans les 31 pays et territoires dans lesquels leurs activités sont interdites, on compte 41.775 Témoins de Jéhovah actifs parmi 82.546 fidèles de cette confession au total.

 

Il faudra maintenant observer la façon dont les grandes démocraties et les peuples musulmans eux-mêmes vont réagir à l'impérialisme islamiste pour imaginer l'expansion future des Témoins de Jéhovah en Asie et en Afrique, dans la ceinture verte de l'Islam. L'Islam se radicalise partout et les terroristes islamistes veulent absolument imposer la chari'ah et leur domination sur le monde. Le monde arabe et musulman connait de grands soubresauts : printemps arabe en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Lybie, en Egypte, réactions des grandes puissances contre les groupes islamistes au Mali, en Afghanistan, guerre en Syrie, avènement du soi-disant Etat islamique en Irak. Les peuples musulmans semblent vouloir se rebeller contre le carcan de l'Islam. Les pays libres sont l'objet de menaces, d'enlèvements et d'attentats de plus en plus violents de la part de groupes islamistes radicaux. Se pourrait-il qu'une réaction déterminée des nations libres de l'ONU mettent fin une fois pour toutes à l'Islam radical ? Dans ce cas, il est certain que les Témoins de Jéhovah ne manqueraient pas de s'engouffrer dans la brèche et leurs résultats pourraient être fulgurants.

 

 

Source : Annuaire des Témoins de Jéhovah 2017, pp. 177-188.

 

Pour suivre l'actualité juridique des Témoins de Jéhovah par régions du monde

http://www.jw.org/fr/actualites/juridique/par-region/

 



[1] Un grand nombre de missionnaires sont originaires des États-Unis et du Canada; environ 400 de Grande-Bretagne; plus de 240 d’Allemagne; plus de 150 d’Australie; plus de 100 de Suède, outre les groupes relativement importants provenant du Danemark, de Finlande, d’Hawaii, de Nouvelle-Zélande et des Pays-Bas. Certains pays qui ont reçu l’aide de missionnaires américains ou anglo-saxons en ont eux-mêmes fourni par la suite pour d’autres pays cibles de l’évangélisation jéhovéenne.

[2] Mehdaoui S., Conversion des musulmans au jéhovisme. Réflexion à partir d’une étude empirique, mémoire de DEA.

[3] Office of public information of Jehovah’s Witnesses, Uzbekistan.

http://www.jw-media.org/newsroom/index.htm?content=asia_pacific.htm

[4] Ce groupe séparatiste veut la création d’un Etat islamique dans le Sud des Philippines qui est un pays catholique à 80 %.

[5] Communiqué de l’Agence France Presse – AFP du 22 août 2002.

  

Référence universitaire pour citer cet article :

- Barbey Ph., Les Témoins de Jéhovah dans le monde : Etat des lieux, Focus sociologique, consulté le [date], http://barbey.jimdo.com/relations-avec-les-etats/monde/.


Articles & ouvrages

http://barbeyphilippe.jimdo.com

 

Site de thèse

http://philippebarbey.jimdo.com/

 

English website

http://philbarbey.jimdo.com  

 

Société des Amis des Sciences Religieuses

Observatoire Européen des Religions et de la Laïcité


visites depuis le 06/04/2014

65.270 visites cumulées de

FOCUS SOCIOLOGIQUE

au 26/02/2016

Recherche    43.080

Articles          16.470

Thèse              4.020

English site     1.700